logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest
Shutterstock

On sauve la planète?

Greta Thunberg n’a plus besoin de présentation. En fait, peut-être, pour les tous petits. Zoë Tucker et Zoe Persico s’en sont chargées en présentant l’album Greta et les Géants. Ce livre, soutenu et approuvé par l’équipe de Greta, a été inspiré par la véritable histoire de cette jeune militante suédoise.

Cette histoire, je l’ai racontée à des jeunes de 10-12 ans et ma collègue Fanie a fait de même avec ses élèves de 5 ans. Les petits comme les grands ont été captivés par le propos qui les touche de près. Une discussion enrichissante s’en est suivie. La seule question: notre planète Terre, on la protège comment? Des idées, ils en ont, certaines loufoques, d’autres logiques.

La Terre, on la protège comment? Version 5 ans.

Nathan: On construit un aspirateur géant qui va tout ramasser, mais il y aura un détecteur pour qu’il ne ramasse pas les petits animaux! Après, on construit des immeubles et des objets avec les déchets.

Julia: On construit une clôture autour des forêts pour empêcher les géants (les humains) de couper les arbres.

Salomon: Faire du bricolage avec des vieilles choses. On n’achète plus rien! 

Léo: On fait comme Mme Fanie! On n’utilise jamais des ustensiles en plastique à l’école ou au restaurant. On apporte les nôtres et après, on fait la vaisselle!

La Terre, on la protège comment? Version 10-12 ans.

Adam: On construit un matériel de sol spécial (au lieu de l’asphalte) qui détruit les déchets et les transforme automatiquement en engrais pour les plantes.

Iyad: À chaque borne de voiture électrique, on installe une poubelle spéciale qui transforme les déchets en énergie. Cette énergie va servir à recharger les voitures.

Fatema: On devrait inventer un matériel extrêmement solide qui pourra réparer les meubles et les objets brisés. On va arrêter de les remplacer. Aussi, il faudrait construire une machine qui brûle les déchets et qui utilise le gaz produit pour alimenter toutes les installations de la ville.

Laith: On construit des piscines géantes pour y entreposer la neige. Lorsqu’elle fond, la ville utilise cette eau pour les plantes et les camions de pompier.

Jannat: Installer sur tous les toits des systèmes de récupération d’eau.

Kingstopher: On donne des amendes à toutes les personnes qui jettent des matières recyclables. Aussi, on oblige toutes les compagnies à n’utiliser que des matières recyclables pour construire les meubles et les maisons ou encore des matériaux qui ont déjà été utilisés, mais qui sont encore bons.

Adam: Doter tous les édifices et maisons d’un système qui récupère l’eau utilisée par les lavabos, les bains et les douches pour qu’elle serve aux cuves de toilettes.

Matthew: Remplacer tous les sacs par des sacs faits en maïs. C’est très solide!

N’est-ce pas beau tout ça? À mes futurs ingénieurs, biochimistes et inventeurs, aucune idée n’est mauvaise. Allez, foncez, innovez, on a vraiment besoin de vous!

Et en littérature?

Même en littérature, on retrouve de bonnes idées pour sauver la planète. Dans Bonjour Girl Tome 2: Bonjour Shanghai d’Isabelle Laflèche, on y parle de mode éco responsable et des méfaits sur l’environnement de l’industrie du jeans, par exemple. C’est l’histoire de Clémentine, passionnée de mode écologique, qui part étudier à Shanghai. Elle rencontre le beau Henry, joli comme un cœur et passionné lui aussi par la mode écoresponsable.

L’auteure Isabelle Laflèche s’y connait bien, car elle a délaissé il y a plusieurs années le « fast fashion ». Le roman, passionnant d’ailleurs, sensibilise les lecteurs à ce phénomène, le tout, entouré d’amour, d’humour et nourri d’aventures. Si je me fie au succès du tome 1, ce livre saura plaire à plusieurs lecteurs et lectrices!

Nous vous proposons

Du même auteur

On sauve la planète?