logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

Le temps des sucres est arrivé!

La cabane à sucre est ce passage obligé en mars, une vieille tradition québécoise, une promesse de se sucrer le bec et du retour imminent du printemps et de la chaleur après un long hiver. Je vous en propose deux où je me suis régalée cette année, l’une proposant un menu traditionnel et l’autre un menu éclaté.

Au Pied de Cochon : la quête perpétuelle du produit parfait

Épingler

Il faut un esprit culinaire ouvert lorsqu’on va manger à la cabane à sucre Au Pied de Cochon. Ici, c’est gravlax de saumon, salade de pétoncles de Sept-Îles et carpaccio de cerf (élevés sur la terre du Pied de Cochon) que vous trouverez sur le menu. Le sirop d’érable est omniprésent dans tous les plats, vous vous retrouverez dans une vraie et magnifique cabane à sucre, mais Martin Picard et son équipe réinventent les mets traditionnels afin de vous faire vivre une folle expérience culinaire.

La cabane est presque autosuffisante puisqu’on y élève, cultive et produit la majorité des ingrédients utilisés en cuisine. Ce qui ne peut être trouvé ou fait sur la terre du Pied de Cochon est acheté localement (en région ou dans la province). Dans la dernière année, Martin Picard et ses associés ont acheté le terrain voisin, une autre érablière, et ainsi est né la Cabane d’à Côté. Un petit restaurant de 38 places où les plats sont nombreux, mais les quantités plus petites et où tous les mets sont cuits sur un immense poêle à bois au centre de la cabane.  Ouverte à l’année, la Cabane d’à Côté se transforme en table champêtre une fois la saison des sucres terminée.

*La saison 7 d’Un Chef À La Cabane est diffusée tous les vendredis à 20 h à Télé-Québec. La saison 8 est confirmée pour l’an prochain!

www.aupieddecochon.ca

Une histoire de famille

Épingler

On accède à la cabane à sucre Handfield, en Montérégie, par un joli sentier qu’on peut parcourir à pied ou en carriole tirée par un tracteur datant d’une autre époque. Le soleil brille et commence à nous réchauffer, les enfants sont excités à l’idée de manger de la tire, le site est enchanteur, bref, la journée s’annonce parfaite!

Appartenant à la famille Handfield depuis plus de 50 ans, ce qui a commencé par une petite cabane pouvant accueillir 30 personnes peut maintenant en accueillir 350. Détrompez-vous, on n’a pas l’impression d’être assis dans une de ces grosses salles à manger sans âme. Décor rustique, musiciens sur place jouant de la musique traditionnelle (très apprécié des enfants), tire sur la neige et tours de carrioles avec chevaux sont offerts au plus grand plaisir de tous. La nourriture servie est excellente. La cabane offre un menu des plus classiques, mais elle a su s’adapter aux nouveaux courants culinaires des dernières années. Vous y trouverez aussi un choix de menus sans viandes, sans gluten et sans lactose. De tout pour plaire à tous. En passant, les cretons aux lentilles sont délicieux!

www.aubergehandfield.com

Psst! C’est aussi le temps des sucres dans les parcs-nature de Montréal. Tire sur la neige, balade en carriole, contes sucrés et visite de ferme, rendez-vous au www.parcs-nature.com pour tous les détails de la programmation.

Du même auteur

Le temps des sucres est arrivé!