logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest
Fondation cancer du sein du Québec

Cancer du sein : 5 mythes et réalités sur la génétique

Voilà des questions que vous vous êtes peut-être posé ces dernières années, car on parle de plus en plus de tests génétiques et de médecine préventive. À la Fondation cancer du sein du Québec, on s’y intéresse, bien sûr et on a lancé une nouvelle série de capsules éducatives sur la génétique, que je vous invite à visionner!

Je profite du lancement de ce nouvel outil pour tester vos connaissances sur le sujet. Je vous invite également ce samedi pour une entrevue en direct sur ma page Facebook avec Jida El Hajjar, vice-présidente investissements et promotion en santé de la Fondation. Nous discuterons génétique et cancer du sein et elle répondra à plusieurs de mes questions.

1. Vrai ou faux ? Je peux tout connaître sur ma santé avec un test génétique livré chez moi.

FAUX – Les tests génétiques, approuvés et interprétés par des experts, peuvent seulement déterminer vos risques de développer certaines maladies. Soyez prudents avec les tests maison prétendant déceler des maladies génétiques. Plusieurs variations génétiques révélées sont mal connues et peuvent induire en erreur. Cela peut engendrer du stress et des traitements superflus aux effets secondaires importants. Les analyses limitées et incomplètes peuvent biaiser l’interprétation. Au Canada, aucune loi n’encadre ces tests. Parlez plutôt à votre médecin!

Capsule « Test génétique : information générale »

2. Vrai ou faux ? Mon test génétique révèle que je suis porteur d’un variant pathogénique (mutation génétique). J’ai 50 % de chance de le transmettre à mon enfant.

VRAI – Les gènes sont présents en 2 copies : une de notre père et une de notre mère. Ils sont transmis au hasard et un individu porteur d’une mutation génétique a un risque sur deux de la transmettre à chacun de ses enfants.

Capsule « Parler de son résultat génétique à ses enfants »

3.Vrai ou faux ? Je ne suis pas porteur d’une mutation génétique connue dans ma famille, alors je ne développerai pas la maladie.

FAUX – Pour des maladies comme le cancer, les causes sont souvent sporadiques, donc influencées par des facteurs environnementaux (tabagisme, obésité, âge, etc.). Une personne porteuse du variant pourrait aussi ne jamais développer la maladie!

Capsule « Cancer et cancer héréditaire »

4. Vrai ou faux ? Si je développe un cancer héréditaire, j’ai plus de risque d’être atteint à un plus jeune âge.

VRAI – Les familles ayant une prédisposition héréditaire au cancer ont aussi un risque accru d’en avoir plus d’un chez une même personne et d’avoir des cancers rares. Selon les résultats des tests génétiques, on propose des options de dépistage précoce, d’où l’importance de communiquer avec vos proches pour qu’ils s’informent.

Capsule « Prédisposition héréditaire et options de prise en charge »

5. Vrai ou faux ? Je ne suis pas à risque d’avoir un cancer du sein héréditaire, les cas sont dans la famille de mon père.

FAUX – Les gènes associés au cancer du sein héréditaire sont transmis autant par l’homme que la femme. Toutefois, les risques de développer un cancer et les types de cancers associés diffèrent.

Capsule Antécédents familiaux 

Pour tout savoir sur la génétique et le cancer du sein : Cancer du sein génétique | Ruban rose

Nous vous proposons

Du même auteur

Cancer du sein : 5 mythes et réalités sur la génétique