logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest
Photo: Waranya Mooldee / Unsplash

Adopter un lapin : ce qu’il faut savoir

Pourquoi parler d’adopter un lapin à l’extérieur de la période de Pâques ? Parce que les lapins font de bons compagnons de vie pourvu qu’on sache comment bien s’en occuper, et parce qu’adopter un lapin devrait être un acte réfléchi qui n’a rien à voir avec Pâques.

Sachez-le, le lapin est un animal sociable et intelligent qui ne devrait pas être en cage sauf pour les dodos et pour les absences des humains de la maisonnée.  Autrement, le lapin devrait être en liberté (minimum 30 heures par semaine) dans une maison «rabbit-proof».

L’environnement idéal pour Lapinou

Pour rendre votre maison sécuritaire pour votre lapin, il faut rendre les plantes inaccessibles et camoufler les fils électriques. Il faut aussi offrir un terrain de jeu à votre lapin, où il pourra creuser (une boite remplie de papiers par exemple). Cette activité fait partie du comportement normal du lapin. Votre lapin doit aussi pouvoir jouer, comme avec un petit module de jeux d’enfants, une balle, des branches de pommiers pour gruger, du papier à déchirer, une boîte pour se cacher où pour y chercher des gâteries, etc.   Les lapins apprennent bien à être propres et à utiliser la litière qui doit cependant être facilement accessible.  À ce titre, il faudra en installer une aussi une dans la cage du lapin dont le fond sera recouvert d’un tapis, de papiers ou d’une couverture. Les lapins apprécient aussi le confort d’un lit (un coussin pour petit chien par exemple).

Le format du lapin et sa diète

Il faut bien réfléchir à la taille du lapin qu’on désire adopter. Les plus grandes races pèsent souvent plus de 11 livres, le record du monde pour une race géante est de presque 50 livres ! Les plus petites races font moins de 2.2 livres.

L’alimentation du lapin se compose d’abord et avant tout de foin. C’est indispensable à leur santé et ils doivent avoir accès à du foin à volonté. Le foin sert aussi à user leurs dents, qui sont à croissance continue. Un lapin mange facilement son volume en foin, chaque jour ! Attention au foin de luzerne qui n’est pas une bonne option pour les lapins.   Il en existe  toute une variété.   Les lapins ont aussi besoin de légumes variés chaque jour. Idéalement, des feuillus verts comme le kale, les épinards, les fines herbes… (environ 1/2 à 1 tasse par jour, par kg de lapin). Les lapins ont aussi besoin d’un tout petit peu de moulée. Dans la diète du lapin, les fruits sont des gâteries seulement.

Les lapins aiment bien vivre à deux lorsque c’est possible et ils peuvent vivre plus de 10 ans. C’est donc un engagement à long terme, il faut y penser.

Sachez que les lapins ont aussi besoin d’un examen annuel chez le vétérinaire (comme toutes les autres espèces d’ailleurs) et qu’il est recommandé de les stériliser.

Je vous recommande d’adopter votre lapin dans un refuge, ils sont nombreux à attendre un foyer aimant.  Sinon, dirigez vos recherches vers un éleveur qui élève les lapereaux  à l’intérieur, dans la maison.

Ils sont attachants et je suis certaine que vous l’aimerez autant que leurs oreilles sont longues et douces.

Nous vous proposons

Du même auteur

Adopter un lapin : ce qu’il faut savoir