logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

Bébés prématurés : les parents aussi ont besoin de votre attention

C’est bien connu. Un bébé prématuré a besoin de soins. Si vous connaissez l’émission l’Unité de naissances à Canal Vie, vous avez probablement pu admirer le travail constant et chaleureux de l’équipe médicale. Face à leurs tout petits corps qui ont encore besoin de se développer davantage, tous les intervenants sont sollicités pour mettre leurs connaissances et leur dévouement au service de ces bébés nés trop tôt. Mais qui dit bébés prématurés dit aussi parents parachutés dans la parentalité.

Épingler

Les parents de bébés prématurés vivent souvent une expérience éprouvante où plusieurs émotions négatives se côtoient. Ils vivent de l’incompréhension, de l’impuissance, de la tristesse, ou même de la colère et de la culpabilité. Alors qu’ils sont pris avec tous ces sentiments, ils ont souvent besoin d’aide pour les aider à traverser chacune des étapes imprévisibles de la prématurité. C’est pourquoi, en lien avec la Journée mondiale de la prématurité, Préma-Québec rappelle à tous les parents de bébés prématurés que leur bien-être aussi est important. Voici quelques conseils précieux qui pourraient vous aider si vous lisez ces lignes en tant que parents de bébés prématurés :

1. Soyez présent au chevet de votre enfant, et ne vous culpabilisez pas si vous ne pouvez y être.

Visitez votre bébé le plus souvent possible afin de favoriser son rétablissement. Ceci vous permettra d’apprendre à le connaître, de tisser des liens et d’apprivoiser l’unité néonatale. Lorsque vous devrez vous absenter de son chevet, que ce soit pour le travail ou pour vous occuper des autres enfants, essayez de ne pas vous culpabiliser. Vous faites de votre mieux et vous êtes un bon parent.

2. Prenez du temps pour vous ressourcer.

Si pour vous chaque seconde passée loin de son chevet est une seconde de trop, sachez aussi prendre des petits moments pour vous ressourcer. Une lecture qui fait du bien, un café en bonne compagnie, une marche à l’extérieur… Et pourquoi ne pas profiter des séances de massage offertes par Préma-Québec dans certaines unités. Votre enfant a besoin d’un parent solide à son chevet et sur qui compter à son retour à la maison.

3. Brisez l’isolement.

Lorsque cela arrive, c’est l’état de choc, l’incompréhension. Donnez-vous du temps. Lorsque vous serez prêt, brisez l’isolement en parlant de ce que vous vivez avec vos proches, avec vos voisins de l’unité, avec un professionnel de la santé. Préma-Québec organise mensuellement des cafés-causeries et groupes de discussion dans les unités néonatales pour les parents qui désirent parler de leur vécu avec d’autres parents. Vous n’êtes pas seul.

4. Demandez de l‘aide.

On dit souvent que ça prend tout un village pour élever un enfant, c’est encore plus vrai pour les parents d’enfants prématurés. Sollicitez de l’aide auprès de vos parents, de vos amis, de vos voisins pour prendre soin des autres enfants à la maison, pour l’entretien ménager, pour faire des courses, pour préparer des repas santé ou pour surveiller la maison en votre absence. Certains parents en prennent beaucoup sur leurs épaules, déjà bien chargées, au détriment de leur santé.

5. Renseignez-vous et consultez un spécialiste au besoin.

N’hésitez pas à poser des questions au personnel médical et à vous renseigner sur la prématurité. Beaucoup de renseignements se retrouvent sur le site Internet de  Préma-Québec qui met également des publications à votre disposition gratuitement. En cas de besoin, faites appel à des ressources spécialisées en allaitement, en physiothérapie, en ergothérapie, en nutrition, etc. Préma-Québec saura vous guider vers les ressources spécialisées.

6. Si vous prévoyez allaiter, commencez dès maintenant à exprimer votre lait, parfois, bébé n’est pas encore prêt.

Si vous décidez d’allaiter, il est nécessaire d’exprimer votre lait à l’aide d’un tire-lait électrique afin de bien stimuler votre production lactée, environ aux 3 heures. Exprimer son lait n’est pas toujours facile, mais c’est le lait le mieux adapté à la condition de votre bébé : il est plus facile à digérer et aide votre bébé à combattre les infections.

7. Des ressources financières existent pour pallier l’imprévu.

Une naissance prématurée est un casse-tête financier pour beaucoup de parents qui doivent couvrir les frais d’une hospitalisation longue durée avec un seul salaire. Préma-Québec est là pour vous orienter vers les ressources financières disponibles au Québec auxquelles vous êtes éligibles en plus d’offrir en complément un soutien financier ponctuel aux familles qui en ont le plus besoin.

Finalement, l’entourage aussi peut jouer un rôle important pour les familles de bébés prématurés.

Prenez le temps de préparer un bon plat, d’envoyer une petite note attentionnée, de visiter si la famille le souhaite ou tout simplement de leur demander ce que vous pouvez faire pour les aider. Les bébés, et leurs parents ont besoin de ressentir ce coussin d’amour au quotidien pour cheminer de la façon la plus douce possible.

Nous vous proposons

Bébés prématurés : les parents aussi ont besoin de votre attention