logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

Les 20 ans de Sex and the City et la rencontre d’une vie

C’est le 6 juin 1998 qu’a été diffusé le premier épisode de la série américaine Sex and the City créée par Darren Star. La série culte a donc soufflé 20 bougies au début du mois! Ce succès mondial raconte en 6 saisons l’histoire de quatre amies new-yorkaises, trentenaires assumées et surtout célibataires: Carrie Bradshaw (Sarah Jessica Parker), Charlotte York (Kristin Davis), Miranda Hobbes (Cynthia Nixon) et Samantha Jones (Kim Cattral).

C’est grâce à son rôle marquant dans la série que Sarah Jessica Parker devient une icône de la mode. Posant pour Vogue, Harper’s Bazaar, Elle et plusieurs autres, elle fait dorénavant partie des fashionistas de renommée internationale.

Saviez-vous qu’elle a sa propre sa collection de souliers, d’accessoires et de vêtements SJP vendue partout dans le monde? Elle a d’ailleurs ouvert récemment 4 boutiques éphémères à Dubaï, Las Vegas et New York. Si habituellement, nous vous écrivons en duo, c’est moi seule, Audrey, qui vous écris aujourd’hui parce que j’ai fait la rencontre de ma vie et que je voulais tellement vous la raconter. Vous le devinez, je suis tombée sur Sarah Jessica lorsque je suis allée à la boutique de New York en mai dernier. Généreuse et humble, elle a pris le temps de répondre à mes questions et s’est même prêtée au jeu de parler en français!

Épingler

Son amour pour les souliers et sa collection

Du plus loin qu’elle se souvienne, au cours de son enfance en Ohio, Sarah Jessica a toujours été fascinée par les souliers. Un accessoire totalement féminin qui permet de transformer une tenue en un clin d’œil. Si sa passion pour la mode ne date pas d’hier, elle avoue que le personnage de Carrie et le stylisme de Patricia Field dans la série lui ont permis de s’affirmer davantage au moyen de son style. Les souliers de sa collection sont de vrais petits bijoux, des œuvres d’art en soi. Elle dit d’ailleurs avoir probablement porté beaucoup plus de chaussures que la plupart des gens dans la vie, mais affirme ne pas être une accro du shopping. Sa première paire de souliers de luxe? Une paire de Manolo Blahnik, qu’elle ne connaissait pas encore à l’époque et qu’elle ne pouvait même pas se payer (elle les a mis sur une carte de crédit).

Sa vision, sa créativité et ses souliers

La vision de la collection: offrir de la qualité, mettre en valeur la couleur comme les tons neutres et offrir une semelle qui saura faire battre votre cœur. Chaque chaussure est fabriquée en Italie par un créateur toscan et est ornée d’une signature faisant référence à l’enfance de Sarah Jessica. Un détail de ruban en gros-grain a été intégré derrière le talon rappelant les rubans que sa mère nouait dans ses cheveux lorsqu’elle était une petite fille. Il est important pour Sarah Jessica d’offrir des souliers confortables, indémodables, féminins et tendance. Les souliers se détaillent de 300$ à 600$. Elle fait également des pochettes de soirées et des sacs de type fourre-tout. La célèbre robe courte en tulle rose et blanc que Carrie portait fait également partie de la collection (en version noire).

Sarah Jessica, la femme d’affaires

Elle m’a avoué qu’elle décidait absolument tout. Elle participe à la création des souliers. Elle choisit les modèles, les couleurs et les tissus. Elle prend son rôle d’entrepreneure à cœur et il est important pour elle de décider, car c’est son bébé. Elle rêvait depuis plusieurs années d’avoir son nom derrière une collection et elle veut que ce soit 100% à son image. Quand je lui ai demandé si elle connaissait les endroits où elle vendait à Montréal et elle répondu sans hésitation : La Baie et Browns. Elle est vraiment à son affaire!

Ce qui est formidable, c’est que depuis l’ouverture de sa boutique éphémère à New York, Sarah Jessica essaie d’y travailler 2-3 jours par semaine. Et quand elle est sur place, elle est SJP la femme d’affaires et non l’actrice. Elle veut que ce soient ses souliers qui volent la vedette et aussi veut connaître l’opinion de ses clientes afin de s’améliorer. C’est important pour elle de parler aux gens, de leur faire essayer les souliers et de les faire payer.

Son modèle favori

Évidemment qu’elle les aime tous, mais elle m’a avoué préférer porter des talons plats que des talons hauts. Je croyais qu’elle était comme son personnage de Carrie, toujours en talons! Elle est une grande adepte du modèle Mary Jane, celui avec une bride qui rappelle les souliers de poupées, pour son confort et son côté féminin. Elle se déplace en transport en commun (elle prend le métro tous les jours) donc elle doit absolument être bien. Son modèle chouchou est orné de petits diamants gris métallique et doté d’un talon d’environ un pouce et demi. La collection propose aussi des escarpins de couleur vive faisant référence à ceux de Carrie dans SATC, une collection mariage ainsi qu’un modèle à talon plat à saveur rétro.

Épingler

Elle est consciente que ce ne sont pas tous les modèles qui sont offerts dans les magasins participants au Québec, mais promet de travailler fort pour ouvrir une boutique plus près dans les prochaines années. Le site transactionnel est également l’un de ses projets.

Ce que je retiens de cette rencontre, c’est sans aucun doute son ouverture, sa grande humilité et son implication. Je l’aimais déjà depuis longtemps, mais je l’aime davantage depuis que j’ai discuté avec elle.

Je vous laisse avec 10 looks marquants de Carrie Bradshaw. Souvenirs, souvenirs!

souvenirs

Sans oublier sa relation avec BIG… Voici 2 clichés mémorables!

Photos: Pinterest

Nous vous proposons

Du même auteur

Les 20 ans de Sex and the City et la rencontre d’une vie