logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

.Soi, la nouvelle marque de Marie-Mai

Parce que tout part de soi!

Ce n’est pas un secret, Marie-Mai a toujours manifesté son désir de se lancer dans l’univers de la mode. Flirtant tous les jours avec les créations des plus beaux designers pour ses nombreux projets, l’auteure-compositrice-interprète nous dévoile aujourd’hui .soi, la marque qu’elle rêvait de créer depuis belle lurette! Évoquant à la fois l’importance d’être soi-même et de ne pas faire de compromis sur qui l’on est, .soi propose une toute première collaboration entre Marie-Mai et trois designers d’ici comme premiers pas dans l’univers de la mode: wellDunn, Sokoloff et dailystory. Les trois entreprises renommées du domaine de la mode au Québec ont été fondées par de jeunes entrepreneurs passionnés pour lesquels l’artiste avait déjà beaucoup d’admiration.

Marie-Mai avec les designers de wellDunn, Sokoloff et dailystory

Pour maximiser notre expérience, la marque .soi signe donc cette toute première collection éphémère composée de vêtements, de lingerie et de bijoux. Le tout est disponible dès aujourd’hui en ligne sur la boutique de la star!

En direct de son lancement hier à la Galerie Lounge TD de Montréal, j’ai pu piquer une petite jasette avec Marie-Mai qui réalisait un rêve lors de la soirée… et elle était pour le moins fébrile!

Sokoloff: Bralette et short Lara

Marie-Mai, pourquoi avoir choisi le mot «.soi» pour ta marque?

Je voulais dissocier mon nom de la marque, parce que pour moi, cette ligne-là, c’est une collaboration d’abord et avant tout: la rencontre des idées et de la créativité de trois entités (wellDunn, dailystory, Sokoloff) et moi! Je l’ai toujours dit, la mode, ce n’est pas UNE chose en particulier. Pour moi, la mode, c’est à partir du moment où tu mets un vêtement sur toi et que TU lui donnes une personnalité. Tu vois, ce soir, je porte quelque chose et n’importe qui d’autre porterait la même chose avec un autre dessous, un autre top, et ça deviendrait complètement autre chose! Le style, c’est l’appropriation de soi. Le style, ça n’a pas de forme, ça n’a pas une image en tant que tel. Moi, c’est une chose, avec ma réalité et mon corps, et après ça, n’importe qui le porte et ça devient autre chose complètement, et c’est parfait comme ça. Tout part de soi, tout part de la confiance en soi, de l’estime de soi. Tout part de comment on se sent à l’intérieur. En ce sens, les vêtements et items de la collection sont simples, le style est épuré. On a choisi de miser sur les petits détails au lieu d’y aller avec de gros designs qui prennent de la place. Ce ne sont pas des vêtements qui vont prendre le dessus sur la personnalité… ça aide à te sentir d’une certaine façon, et après ça tu lui donnes la couleur que tu veux. Tu as toute la liberté! De plus, .soi, ça représente aussi tout le chemin que j’ai parcouru lors des dernières années, le message que j’ai voulu passer bien au-delà d’écrire des chansons. Ce que je veux, et ce que je pense qui est vraiment ma mission, c’est de donner confiance et de faire sentir les gens bien comme ils sont dans leur peau, peu importe qui ils sont; que ce soit à travers une chanson, à travers des vêtements, à travers n’importe quel projet… c’est ça que je veux et c’est ça qui me fait du bien. Finalement, .soi, ça vient du coeur et c’est fait avec passion! C’est aussi la première fois que je fais quelque chose en dehors de la musique et je suis tellement heureuse de ça!

dailystory: Jacket Michelle Kaki
dailystory: Top Léa

Tu signes ta première collection éphémère, est-ce que ça veut dire que tu vas changer de designers-partenaires pour la prochaine?

Ce que je voulais avec cette collection, c’était de créer une entité, un tout: ce n’est pas seulement une collection de vêtements, une collection de bijoux ou une collection de lingerie. C’est tout en même temps et ça fonctionne vraiment bien! Est-ce que la prochaine collection sera avec les mêmes designers? Probablement. Je pense surtout qu’à partir de maintenant, tout peut grandir. Ça pourrait être une ligne de produits capillaires, une ligne de bijoux pour les cheveux… ça peut être tellemeeent de choses! L’important, c’est que ça grandisse de façon organique. Il n’y a rien, dans tout ce que l’on a présenté ce soir, qui était trop réfléchi. J’ai fait confiance aux gens et les gens m’ont fait confiance en retour. On est arrivés à un résultat vraiment cool! À partir de ce moment-là, les gens à la maison vont décider s’ils aiment ou non. Nous, on va simplement suivre le courant. Mais, je veux que ça bouge et je ne veux pas que ma face devienne la marque. Peut-être que la prochaine collection, ça ne sera pas ma figure! Ça pourrait être un homme, une femme, peu importe… Pour le moment, c’est sûr que si je lançais ma marque, je voulais m’impliquer et m’investir dans le projet auquel j’ai passé beaucoup d’heures de travail et c’est pourquoi j’ai joué les modèles pour la première collection. Mais je veux que cette marque-là existe même si je ne montre pas mon visage (rires)! Jusqu’où ça va aller? Je ne sais pas, mais j’ai confiance. J’envoie ça dans l’univers et les gens le reçoivent comme ils le veulent.

dailystory: Chandail Emma
dailystory: Pantalon Jackie noir

Dans ta carrière et ta vie, tu as porté un peu toutes les marques sur la Terre grâce à ta musique et tes voyages. De quoi t’es-tu inspirée pour cette nouvelle collection?

En fait, en premier lieu, je suis arrivée à un constat: j’adore la mode et c’est vraiment super de porter des grandes marques comme Balenciaga et autres. Pourtant, les looks les plus iconiques que j’ai portés dans ma vie ont été créés ici, par des designers québécois! Je pense à tous les looks de Denis Gagnon pour mes tapis rouges, performances ou vidéoclips, ou Marie Saint Pierre et autres designers québécois de renoms. Je n’ai que de bons souvenirs en plus de me dire que j’encourageais des gens d’ici! Quand j’ai eu l’idée de créer ma marque, je voulais absolument ressentir cette même excitation, tout en me disant que je donnais du travail à des créateurs d’ici (qui travaillent de manière éthique, qui utilisent le bambou, etc). C’est une ÉNORME motivation! Puis, il y a une fierté associée à ça de dire qu’en plus, c’est fait ici! On n’a pas fait ailleurs, «même si»… Donc, pour moi, s’il y avait une façon de le faire, pour cette collection-là, c’était celle-là. Je veux que ce soit les fondations du restant de la marque, de ce qui va venir dans les prochains mois, dans les prochaines années, peu importe ce que c’est. Je veux avoir la même façon de penser et le même souci du détail pour faire travailler des gens d’ici et faire quelque chose qui est responsable et qui fait une différence en bout de ligne.

Sokoloff: Bralette et short Billie

En tant que chanteuse et femme d’affaires, comment fais-tu pour concilier travail et famille?

En fait, c’est quand même fantastique tout ça. De l’extérieur, les gens peuvent avoir tendance à penser que: «Oh my god, she’s all over the place»! En réalité, le travail de tournée me prend maximum 2-3 soirs de semaine de spectacles. Le reste du temps, je suis à la maison! Je n’envoie pas toujours ma fille à la garderie. Je reste avec elle, je gère mon temps de façon totalement différente d’avant! Pour moi, cet équilibre-là, que j’ai réussi à avoir avec ma famille, ma fille et mon chum, et ma carrière, ça n’a jamais été aussi parfait (rires)! Oui, il va y avoir des périodes où il va y avoir plus de job, mais en ce moment, je réussis à me sentir accomplie dans toutes les sphères de ma vie, et ça, ça n’a pas de prix pour moi! Ce matin, quand j’ai vu Gigi, je lui ai dit: «Ce soir, maman va travailler, et après elle revient à la maison faire dodo avec toi! Demain, on va être ensemble toutes les deux!» Elle n’a pas d’anxiété reliée à ça. Elle comprend et ça me donne une liberté de faire ce que j’ai envie de faire, tout en étant présente de la façon que j’ai envie d’être présente aussi. Jusqu’à maintenant, on a un super bon équilibre et je n’ai pas l’impression que ça va changer. Cet équilibre-là, c’est important pour moi, de me sentir bien dans toutes les sphères de ce que je fais!

wellDunn: Chaînes de corps Floyd or
dailystory: Jacket Michelle noir
wellDunn: Anneaux Bowie or
dailystory: Pantalon Jackie kaki

On écoute quelles chansons de tes albums lorsque l’on fait des emplettes sur ta boutique .soi?

(Rires)! C’est bon! On écoute Je décolle, Empire, Emmène-moi, C’est moiTrahison sur ma peau, absolument! On écoute n’importe quelle chanson qui a du caractère. Et souvent, je dis que lorsque j’ai composé des chansons comme celles-là, c’est parce que j’avais besoin d’écrire des chansons comme ça pour me convaincre moi-même d’avoir confiance en moi, parce que je ne l’avais pas, à ce moment de ma vie. Même chose avec les vêtements! J’ai essayé d’avoir cette même approche, de créer des vêtements qui allaient m’aider à me sentir bien dans ma peau, peu importe ce que je traverse, peu importe la façon dont je me sens. Ça me fait sentir bien, ça me fait sentir moi, ça me fait sentir à ma place… Donc, n’importe quelle chanson! Que ce soit du Beyoncé, du Pink, du Demi Lovato… tant que c’est puissant et que ça a un message fort, on pèse sur play et on magasine (rires)!

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par .soi (@boutique.soi) le

Attention!

La boutique .soi propose cette collection éphémère pour une durée limitée sur son site et vous offre l’occasion de profiter d’un «one-stop shop» en vous procurant facilement un look total allant des vêtements, à la lingerie, en passant par les bijoux, et ce, à un seul et même endroit.

Épingler

Dans une volonté d’encourager les créateurs et l’économie d’ici, tous les items de la collection sont fabriqués ici, au Québec. À noter que certains tissus sont aussi réalisés à partir de fibres de bambou reconnues pour leur confort et leur durabilité et que certains modèles peuvent convenir pour tous!

Épingler
Crédit photos promos: Malina Corpadean
Photos lancement: Karine Paradis

Nous vous proposons

.Soi, la nouvelle marque de Marie-Mai