logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

Golf : une boutique pas trop pépère!

Quand j’étais ado, j’aurais rêvé d’avoir une collection de vêtements de Cindy Lauper ou de Billy Idol. À cette époque, le marketing des artistes allait jusqu’à vendre des t-shirts dans leurs concerts. Aujourd’hui, c’est bien différent. Les fans de musique peuvent s’habiller avec la collection de Rihanna, de Gwen Stephani ou de Beyoncé et se chausser avec les pompes de Katy Perry.

A post shared by Taco (@yungtaco) on

Épingler

Le monde du hip-hop est l’un des terreaux les plus fertiles en la matière. Il suffit de penser à des rappeurs comme Jay Z, Kendrick Lamar et surtout Kanye West qui dessine sa propre collection et collabore avec Adidas. Ses Yeezy se vendent d’ailleurs comme des petits pains chauds et certains sont devenus des chaussures de collection.

Tyler, The Creator est l’un de ces artistes multidisciplinaires. On le compte parmi les plus influents dans sa communauté. Il est non seulement rappeur et producteur, mais aussi scénariste, graphiste et designer de mode. Sa boutique sur Fairfax à Los Angeles, Golfwang, est l’une des plus… comment dire… courue en ce moment. La preuve? Nous avons attendu en file 30 minutes avant d’y accéder (seulement 8 personnes peuvent y entrer à la fois). À l’intérieur? Des photos de ses plus grandes inspirations, de Stevie Wonder à Andre 3000 et un mur de skateboard peint de nuages comme sur son album fétiche.

Épingler

A post shared by GOLF WANG (@golfwang) on

A post shared by GOLF WANG (@golfwang) on

La sécurité y est hallucinante. Est-ce pour créer un mythe plus que pour protéger du vol les accessoires qui se vendent entre 35 et 300$? La première option est la plus probable. Surtout qu’après être enfin entré dans l’établissement, il est STRICTEMENT interdit de prendre des photos ou des vidéos, ni même de sortir son téléphone de sa poche. Les vendeurs et agents de sécurité scrutent les clients comme des agents correctionnels.

A post shared by GOLF WANG (@golfwang) on

J’ai voulu envoyer un texto à ma fille Stella (la plus grande fan de Tyler) pour vérifier la couleur du t-shirt qu’elle désirait. J’ai eu peur de me faire expulser sur le champ par les gardes pas très sympathiques au premier abord, mais j’ai réussi à les convaincre après avoir rangé mon téléphone, que j’avais bel et bien compris la directive. Oui monsieur, j’ai compris!!!

Chez Golf, on ne peut pas magasiner comme à la Plaza st-Hubert. Non! Non! Dès qu’on y met les pieds, on nous indique de ne pas toucher aux chandails pliés sur les étagères. On peut regarder les vêtements sur les cintres, sans même les retirer de la pôle, encore sous peine de se faire expulser. Puis, quand notre choix est fait, on indique du bout du doigt notre taille au vendeur qui sortira un exemplaire de l’arrière-boutique pour que nous puissions l’essayer.

A post shared by GOLF WANG (@golfwang) on

A post shared by GOLF WANG (@golfwang) on

A post shared by GOLF WANG (@golfwang) on

Avec le temps, les gardiens de sécurités se sont détendus et nous ont même fait la conversation (wow!). Le meilleur ami de Tyler, le dj Taco, est même passé saluer les clients. Nous sommes repartis avec des chaussettes blanches lignées (qu’il faut monter judicieusement bien haut sur les mollets), un collier, quelques sweatshirts et une casquette pour ma sœur (avec le logo d’abeille, je n’ai pas pu m’en empêcher!) pour encourager cet artiste visionnaire et tant adoré par ma petite famille. Il ne nous restait qu’à poser devant le mur peint longeant la boutique, question d’immortaliser le moment.

Tel un vrai créateur DIY, à l’âge de sept ans, Tyler créait déjà ses propres couvertures d’albums imaginaires en peignant sur les pochettes d’autres artistes. Il est aujourd’hui l’une des stars du rap contemporain les plus fascinantes de sa génération. Mis à part sa carrière musicale et l’organisation d’un festival musical à Los Angeles depuis 4 ans, il travaille en scénarisation et en réalisation pour le cinéma et la télévision et a eu sa propre émission humoristique sur le web Adult Swim pendant 3 saisons. Aujourd’hui, Tyler, The Creator est à la tête de sa collection de vêtements Wolf Gang, il gère sa compagnie Loiter Squad et il vient de lancer sa propre entreprise médiatique, Golf Media, qu’il décrit comme «Tyler et son cerveau, sans restrictions et conneries».

Si vous êtes fans autant que nous, Tyler The Creator sera de l’édition 2018 d’Osheaga. On achètera probablement le t-shirt aussi!

Nous vous proposons

Du même auteur

Golf : une boutique pas trop pépère!