logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

Pour une rencontre parents-enseignants réussie

La première rencontre de parents arrivera très bientôt. Ce sera le temps de remettre aux élèves et à leurs parents, le premier bulletin officiel, celui que plusieurs attendent avec beaucoup d’inquiétude ou d’espoir. Il y a quelques semaines, ils ont reçu une première communication, mais là, on parle des vraies affaires.

C’est une grosse journée pour nous, les enseignants, car on dispose d’un laps de temps très court pour parler des forces et des faiblesses d’un élève, pour donner des conseils et pour répondre aux questions. Et quinze minutes plus tard, on passe au suivant. On se prépare donc plusieurs jours à l’avance.

On est conscient que certaines rencontres se dérouleront très bien et que d’autres seront plus ardues. On essaie toujours de donner de bonnes nouvelles, mais on se doit d’être franc. Pas le choix!

Conseils de prof!

Je vous propose quelques suggestions afin que cette rencontre soit efficace:

  • SVP, respectez l’heure de la rencontre. Ce fut un casse-tête pour préparer l’horaire: s’assurer que le rendez-vous de votre enfant ne coïncide pas avec celui de sa soeur ou de son frère et qu’au besoin, l’orthopédagogue ou le psychoéducateur soit disponible.  Arrivez quelques minutes plus tôt, vous pourrez en profiter pour consulter le portfolio de votre enfant!
  • On essaie de débuter par le positif, OK? Puis, on dirigera notre discussion sur les points à améliorer, les difficultés académiques ou comportementales.
  • En 5e année, j’apprécie beaucoup lorsque l’élève est présent à la rencontre. Après tout, c’est lui le centre d’intérêt, non? Je tiens à ce qu’il soit témoin de ce qui sera dit, qu’il soit au centre des discussions et qu’il puisse donner son point de vue. Bref, qu’il s’implique dans son cheminement scolaire.
  • Informez l’enseignant de votre contexte familial (divorce, décès, etc.) si celui-ci risque de perturber votre enfant.
  • Préparez et écrivez vos questions à l’avance. On sera ainsi plus efficace!
  • Ne paniquez pas: le bulletin ne définit pas votre enfant. Si ses notes ont baissé, il faut tenir compte de plusieurs facteurs dont l’intégration dans une nouvelle classe, une nouvelle façon d’enseigner, de nouveaux matériels pédagogiques et de la nouvelle matière. Gardez en tête que les résultats de la première étape comptent pour 20% de la note finale, ceux de la deuxième aussi et que ceux de la troisième comptent pour 60%.
  • Si vous avez des inquiétudes ou des questions, c’est le temps de les poser. Assurez-vous que votre enfant comprenne bien le fonctionnement des devoirs et leçons, par exemple.
  • Informez-vous des meilleurs moyens pour aider votre enfant. La réponse peut être aussi simple que de s’assurer qu’il lise à voix haute un minimum de 15 minutes par jour.
  • Vous le savez bien, un enfant n’a pas le même comportement à la maison, chez ses grands-parents ou à l’école. Il se peut donc que vous ayez quelques surprises! Espérons qu’elles soient positives!
  • Évitez les comparaisons! Chaque enfant est différent, c’est bien normal qu’il ait de meilleurs ou de pires résultats que son frère ou sa soeur.

Je vous souhaite une rencontre enrichissante!

Du même auteur

Pour une rencontre parents-enseignants réussie