logo youtubelogo vimeologo twitterlogo rss logo instagram logo fb simplezoom 2heart 2minimal leftminimal rightcheck boldemail 84ic local printshop 24px launch 11 cart simple button playapple logo spotifylogo linkedinmirror cloud download 95logo pinterest

Ricardo: Cuisiner «À la plaque» pour plus de saveurs!

La plaque à cuisson, seulement réservée aux traditionnels biscuits de Noël en bonhomme de neige? Oh que non!

Cuisiner sur une plaque de cuisson est simple, rapide, concentre les saveurs, demande peu de manipulations et il n’y a pratiquement pas de vaisselle à faire par la suite. Et ça tombe bien, parce que cet automne, Ricardo nous propose un tout nouveau livre mettant en vedette son outil de prédilection du moment qui facilitera votre façon de cuisiner… Avec À la plaque, le sympathique chef aborde une nouvelle approche de la cuisine parfaitement adaptée au rythme de vie actuel et au désir d’avoir du temps de qualité.

Vous verrez, armées de vos nouvelles plaques de cuisson (aux poubelles les vieilles plaques toutes cabossées qui ont fait la vie!), vous cuisinerez de petites merveilles en deux temps, trois mouvements. Qu’il soit question de déjeuners, de soupers, de collations ou même de desserts, la plaque deviendra votre meilleur allié pour cuisiner! À la plaque permettra de rassembler tout le monde autour de la table… y compris la ou le cuisinier qui n’aura qu’à déposer presque tous les ingrédients en même temps au four.

Ricardo, avec ton nouveau livre, tu nous dévoiles 75 recettes à cuisiner sur la plaque de cuisson, du déjeuner au souper. Quels sont les avantages de cuisiner sur la plaque?

Une plaque à biscuits, ça ne coûte pas très cher et presque tout le monde en a déjà une! Elle n’a pas besoin d’être belle ou spéciale. Tu ajoutes à ça un couteau et une planche (et parfois un bol) et c’est pas mal tout ce qu’il te faut pour cuisiner sur la plaque. C’est donc très accessible!

Autant j’ai créé par le passé des recettes pour la mijoteuse (qui prennent beaucoup de temps), autant je voulais faire quelque chose de plus rapide cette fois-ci. Parfois, tu veux simplement avoir un bon repas prêt en 25-30 minutes. La plaque est parfaite pour ça! Ma gang et moi, on a tripé d’un bout à l’autre du projet et on a créé plus que 75 recettes! On a gardé les 75 meilleures, parce que l’on voulait que ce soit un VRAI livre de plaque. C’est-à-dire qu’il n’y a rien d’autre que ta plaque qui est utilisée! En plus, ça ne fait pas beaucoup de vaisselle, car tu rajoutes des ingrédients au fur et à mesure, selon leur temps de cuisson… et c’est prêt! Donc, j’y trouvais juste des avantages, surtout dans la période où l’on est. On a commencé le livre avant la COVID et on l’a terminé pendant celle-ci. On s’est dit que, finalement, c’était encore mieux, parce qu’on ne l’aurait pas planifié comme ça… Mais, durant la première vague, on avait bien du temps à la maison et tout était fermé; on n’avait plus d’énergie pour cuisiner. La deuxième vague, pour sa part, est bien différente, puisque l’on va continuer à travailler; ce qui veut dire que l’on sera probablement plus fatigués, plus essoufflés, un peu stressés aussi, parce que l’on ne sait pas trop ce qui va arriver prochainement. Résultat? On va avoir envie de manger maison, tout en ne voulant pas nécessairement passer 3 heures devant les fourneaux. Je trouvais que c’était une belle réponse aussi à ce que j’ai fait durant la première vague, où je partageais des recettes (parfois compliquées) tous les jours sur Facebook. Là, le mot d’ordre, c’est la simplicité! Ce sont toutes des recettes que l’on connaît et que l’on aime. Je ne voulais pas réinventer le monde, je voulais sécuriser les gens, leur prouver qu’ils sont capables de le faire, et peut-être leur remémorer des coups de cœur. J’ai donc joué sur des saveurs que l’on connaît tous, mais avec des twists surprenantes!

Filets de porc hoisin

La plaque est un outil rassembleur lorsqu’on la met au centre de la table pour partager le repas en famille. Tu confies d’ailleurs que pendant le confinement, ça t’a fait beaucoup de bien de manger en famille réunis autour d’un bon plat!

À un moment donné, tu as le goût de passer du temps en famille, malgré le stress que la pandémie implique… En ce moment, j’en ai deux qui sont chacune dans leur chambre pour l’école, Brigitte est dans le sous-sol et je suis dans le salon. On a chacun notre coin. On «s’évite» dans la journée parce que l’on ne veut pas se nuire dans le bruit, mais à un moment donné, c’est le temps de se retrouver! Comme on ne veut pas faire trop de bruit et que tout le monde est occupé dans ses réunions, de cuisiner en une demi-heure, c’est super! Sur la plaque, bing bang, c’est fait, c’est beau, c’est bon et ça ne coûte pas très cher! C’est de la nourriture pleine de saveurs, de textures, de couleurs et c’est accessible!

Quand on a vraiment faim, on est tentés de surcharger la plaque. Qu’est-ce que tu suggères de faire… en utiliser deux?

Il ne faut pas! Il faut suivre la recette (rires)! Je fais des recettes pour 4, mais oui… Tu as raison! Si tu veux doubler la recette, tu fais ça en deux fois. C’est sûr que si tu as un four à convection, tu pourrais mettre deux plaques et de temps en temps les changer de grille, et avec la circulation de l’air, ça fonctionnerait. Mais, on a essayé de tout le temps faire des recettes pour une famille de 4, grosso modo. Si l’on surcharge, ça fait trop de jus et au lieu de griller, ça va mijoter à moitié dans le fond de la plaque… et c’est beaucoup moins vendeur (rires). On a vraiment tout essayé, on a fait des centaines de tests de toutes sortes, allant de la couleur des plaques à la grandeur de la plaque et à la hauteur du bord. Mais d’instinct, on a tous déjà cuisiné quelque chose sur une plaque, mais là… il y a bien du stock que tu peux faire, dont des desserts, des salades, des sautés. C’est vraiment le fun! Mais, ce n’est pas des plats de sauce; on est vraiment dans la grillade.

  • Pssst! Toutes les recettes ont été testées avec des plaques antiadhésives de Ricardo de format standard de 18×13 pouces (24,99$ sur son site)!

Quels plats ne se cuisent pas sur la plaque?

Tout ce qui est mijoté, tout ce qui prend des cuissons assez longues pour que la viande sèche, en fait. On ne va pas prendre de l’épaule, par exemple, parce qu’il faut que ça cuise longtemps. C’est délicieux dans la mijoteuse, mais ça ne marchera pas sur la plaque. Tout ce qui est poulet, filet de porc, viande hachée, tofu, ça fonctionne! Des légumes grillés, c’est tout autant merveilleux. Il y a aussi beaucoup de desserts à la plaque, que l’on pense à des tartes, des pavlova, des brownies, des pancakes… Vraiment, j’ai vraiment été étonné! La seule exception que l’on a faite, c’est si tu veux accompagner ce qu’il y a sur la plaque avec pâtes, riz, couscous ou purée de pommes de terre; je ne les ai pas mis. On a vraiment mis toutes les protéines et tout ce qu’il avait à avoir dedans.

Biscuit géant aux brisures de chocolat ou deux douzaines de biscuits aux brisures de chocolat

Une foule de desserts sur la plaque nous mettent l’eau à la bouche, dont le Shortcake aux fraises et la Tarte frangipane aux poires!

Ah!!! Et le Sandwich géant à la crème glacée!!! Il est divin! D’ailleurs, j’ai sorti le livre à l’automne parce que c’est la période où l’on se remet le plus au fourneau… mais, pour moi, c’est vraiment une plaque 4 saisons. C’est quelque chose que tu regardes et que tu te dis que tu mangerais ça sur le BBQ quasiment, comme mes Ailes de poulet et chou-fleur, sauce miel et moutarde! Il y en a vraiment pour tous les goûts aussi. Si tu veux juste une plaque de nachos, elle est là! Le traditionnel poulet à l’ananas aussi! J’ai fait une succulente tajine de poulet… Tu essaieras ça! C’est tellement bon! Si tu regardes les recettes, à chaque fois, il y a peu d’ingrédients. On a vraiment essayé d’y aller au strict minimum. Si j’en mettais moins, je trouvais que ça manquait de saveurs, mais en même temps, je ne voulais pas qu’il y en ait trop.

Poutine aux légume et aux saucisses

L’énorme Poutine à partager aux légumes et aux saucisses fera assurément sourire les enfants!

Oui et c’est si simple à faire! J’ai quand même ajouté de la saucisse et des courgettes. Ça change de la poutine traditionnelle! Avec les restaurants qui ferment à nouveau, ça ne veut pas dire que l’on n’a pas le goût d’en avoir une! Au supermarché, il y a du fromage en grains. Tu peux t’acheter des frites surgelées et tu les mets dans le four. Le tour est joué! Parfois, pour être heureux, ça ne prend pas grand-chose. Une couple de pages avant ça, j’ai mis mes Sous-marins cheesesteaks (J’ADORE les sous-marins) sur la plaque également! On a aussi fait des fajitas et des boulettes de toutes sortes… Qui n’aime pas les boulettes? On ne s’en tanne pas. En tout cas, il y beaucoup de possibilités pour tous les goûts.

Les brunchs ont toujours la cote! Puis, avec les restos qui sont fermés dans les zones rouges, c’est parfait que tu nous donnes une foule d’idées de brunch en format plaque!

Les brunchs, on les a faits de deux façons: en plaque, oui, mais aussi en boîte qu’on livre, tout comme des soupers italiens, des BBQ et plus encore. Dans mes restaurants, je ne veux pas perdre mon personnel, donc on trouve d’autres façons de fonctionner! À la plaque, comme je te dis, entre autres, il faut essayer les Pancakes aux bleuets! C’est vraiment trippant. Je n’y croyais pas au début, mais ça fonctionne et c’est délicieux! Aussi, tu n’as pas besoin d’un grand talent en cuisine pour cuisiner avec une plaque. Tu fais juste suivre ce qui est écrit et tu déposes les ingrédients sur la plaque… et hop, à la cuisson! C’est un succès assuré.

Paëlla

Qu’est-ce que tu nous conseilles comme recettes les soirs de semaine pressés avec les enfants?

Du Filet de saumon teriyaki, en passant par la Poutine aux légumes et aux saucisses, à une raclette maison sur la plaque à biscuits ou la succulente paëlla… Tout est simple, rapide et parfait pour les soirs de semaine pressés. Je me suis inspiré de ce que les gens aiment et je leur ai simplifié la tâche sur la plaque. D’ailleurs, on a en quelque sorte réinventé le Wrap au jambon et au fromage, le rendant croustillant sur la plaque. C’est super bon et toute la famille va aimer ça! C’était important que tout le monde puisse y trouver son compte avec ce livre.

Tu vas célébrer le 2 500e épisode de ton émission Ricardo le 9 octobre prochain à Ici Télé… c’est fou!

2 500… Je capote! Je n’en reviens pas! Sais-tu quoi? Ça passe vite et c’est tellement amusant! Je ne sais pas combien de temps je serai là encore, mais c’est un plaisir renouvelé chaque fois. Encore plus cette année, puisque, dû à la COVID, je tourne dans ma cuisine test à Saint-Lambert. Donc, c’est comme si on faisait une nouvelle émission! Vous aurez d’ailleurs droit à une visite en coulisses de nos locaux ainsi qu’un retour rempli d’anecdotes sur les 18 années de tournage à la maison au cours desquelles Brigitte et moi avons accueilli une foule d’invités!

Qu’est-ce qui s’en vient pour toi?

Je te dirais… Essayer de sauver mes restaurants de Québec, Laval et Saint-Lambert! Je pense que tout le monde qui est dans la restauration va être dans le même bateau et ça va occuper beaucoup de notre temps. On a aussi décidé, avec la COVID, d’essayer de prendre le temps de vivre et d’apprécier chacune des choses que l’on a, parce que ça a été tellement dur physiquement et moralement le printemps dernier… L’été a fait du bien; il faisait beau et je me suis jeté corps et âme dans le jardinage comme jamais, comme tous les autres Québécois, on dirait. Je me suis demandé si j’avais besoin d’avoir 32 projets en même temps ou si je devais plutôt m’investir à 300% dans les projets déjà en marche: savourer la sortie du livre, faire mon émission de télé et être bien… Écoute, on s’est même acheté une van! On va faire la van life à partir du printemps prochain, Brigitte et moi. On part tous les deux et on veut savourer un peu ça… et on a tellement une bonne équipe! Ça fait 20 ans que l’on travaille pour avoir une équipe comme on a présentent. La business roule, même si on n’est pas là tous les jours. C’est très encourageant pour le futur!

Pour la van life, Brigitte et moi allons probablement faire le tour du Québec ou du Canada, aller voir les icebergs, aller à Sandbanks, aller dormir dans les vignobles, faire le tour du Saguenay au complet… Je me suis d’ailleurs inscrit sur un site québécois, Terego, et ça a l’air trippant! Tu peux aller dormir dans plus de 400 vignobles et fermes du Québec et dormir une nuit gratuitement, dans ton VR! Quand on aura faim, on aura un petit poêle au gaz et un petit BBQ. Je me suis acheté une GoPro et un drone, je suis déjà prêt! Et sais-tu quoi? Je me suis fait une mini-plaque Ricardo qui peut entrer dans mon petit four, pour que lorsque je parte avec ma petite van, je puisse me faire des tartes sur une petite plaque! Ça va être magique, je le sens. Brigitte et moi, on n’a jamais fait de camping alors on va se lancer dans le vide! C’est l’un de nos rêves présentement.

Ricardo: À la plaque, qui paraît chez les Éditions La Presse, est disponible dès maintenant (34,95$) en ligne et en librairie!

À lire aussi:

Les choses à savoir avant de se lancer dans la van life!

Crédit photo recettes: Maude Chauvin
Photo Ricardo: Audet photo

Nous vous proposons

Ricardo: Cuisiner «À la plaque» pour plus de saveurs!